AVOCAT AU BARREAU DE PARIS - Droit des personnes - Réparation du préjudice corporel

Maître Dominique Alric
27 rue la Boëtie
75008 Paris

CURRICULUM VITAE


Billet d'humeur - février 2013



Voir le billet
Après ses études de droit à l’Université d’Aix-en-Provence, Dominique ALRIC complète ses connaissances à l’étranger et poursuit sa formation juridique à Cologne (Allemagne).

Il est parfaitement bilingue franco-allemand. Depuis 1990, Dominique ALRIC intervient dans le domaine spécifique de l’indemnisation des préjudices consécutifs à un sinistre, notamment dans le cadre de la réparation du préjudice corporel.
 

Avocat au Barreau de Paris (www.avocatparis.org) depuis 1995, Me Dominique ALRIC pratique le droit des assurances, le droit de la responsabilité civile au sein d’un Cabinet international, avant de créer sa propre structure en l’an 2000.

Intervenant exclusivement aux côtés d’une clientèle de particuliers et fort de 20 années d’expérience, Dominique ALRIC est reconnu dans le domaine de la défense des intérêts des victimes d’accidents.

Dominique ALRIC est partenaire du Cabinet ADRIEN (www.adrien-avocats.com), lequel intervient dans le domaine des risques industriels.

Il collabore par ailleurs à un ouvrage relatif au droit indemnitaire en France et anime des formations sur le même thème destinés à des juristes/confrères étrangers.

Me Dominique ALRIC est membre de l’AJFA (association des juristes franco-allemands) et de l’AAA (association des avocats de l’automobile).



ÉTHIQUE DU CABINET


Me ALRIC s’engage aux côtés des victimes ou de leurs ayants-droit :
  • Du premier rendez-vous en son Cabinet ou au domicile de la victime dans l’hypothèse d’un grave handicap jusqu’à l’indemnisation finale et définitive
  • Dans le cadre de la préparation de l’expertise en lien étroit avec le médecin-conseil, les conclusions de l’expert constituant la base de la future indemnisation
  • Dans le cadre de l’assistance des victimes lors de l’expertise (choix du médecin-conseil, éventuellement de l’expert en domotique, de l’ergothérapeute) puis du conseiller financier pour le placement des sommes indemnitaires
  • Dans le cadre de la saisine de la Juridiction compétente en référé (allocation de provisions et/ou demande d’expertise) ou au fond (décision sur les responsabilités)
  • Dans le cadre de la représentation des victimes devant les juridictions pénales (constitution de partie civile)
  • Ou en cas de transaction avec l’assureur du responsable
  • Ainsi que, bien entendu, tout au long de la procédure